dram filmi izleyeni film izlenetflix film izle

Pertes Covid: Axa France débloque 300 millions d'euros pour clore ses litiges avec les restaurateursSonDakika-Haberleri.Net

Sondakika-haberleri.Net "Mettre ça derrière nous" : l'assureur Axa s'est résigné à débloquer une enveloppe de 300 millions d'euros pour 15.000 de ses clients restaurateurs, espérant mettre fin à une longue liste de procès sur la question des pertes liées au Covid-19.

Pertes Covid: Axa France débloque 300 millions d'euros pour clore ses litiges avec les restaurateursSonDakika-Haberleri.Net

Sondakika-haberleri.Net "Mettre ça derrière nous" : l'assureur Axa s'est résigné à débloquer une enveloppe de 300 millions d'euros pour 15.000 de ses clients restaurateurs, espérant mettre fin à une longue liste de procès sur la question des pertes liées au Covid-19.

Pertes Covid: Axa France débloque 300 millions d'euros pour clore ses litiges avec les restaurateursSonDakika-Haberleri.Net
10 Haziran 2021 - 13:00

Sondakika haberleri: auto;">

Un restaurant fermé à Nice en raison de la crise sanitaire, le 27 janvier 2021 ( AFPAFP / Valery HACHE )

"Nous sommes aujourd'hui à un moment clé en France, la réouverture des restaurants et des bars mais aussi la réouverture de l'économie. On veut accompagner nos clients restaurateurs dans cette réouverture, (...) il est important de mettre derrière nous cette difficulté, le flou judiciaire qu'on a vécu dans le dossier des restaurateurs", a déclaré jeudi sur Europe 1 Thomas Buberl, le directeur général du groupe Axa

Un bras de fer oppose depuis de nombreux mois l'assureur à des centaines de ses clients restaurateurs contraints de fermer pendant des mois en raison de l'épidémie de Covid-19. Ils lui reprochent d'avoir refusé d'indemniser leurs pertes d'exploitation liées à la crise sanitaire et l'ont attaqué en justice. De son côté, Axa estimait que ses contrats ne couvraient pas les pertes liées à un épisode de pandémie.

Thomas Buberl, le directeur général du groupe Axa, à Londres, le 27 février 2020 ( POOL / Tolga Akmen )

Thomas Buberl, le directeur général du groupe Axa, à Londres, le 27 février 2020 ( POOL / Tolga Akmen )

Le groupe a recensé pas moins de 1.500 procédures judiciaires engagées en France. Les décisions se sont révélées hétérogènes. Mais force est de constater que l'assureur a souvent perdu.

- Procédures souvent perdues -

Axa avait subi en mai devant une cour d'Aix-en-Provence sa première défaite en appel face à un restaurateur marseillais. La cour d'appel de Bordeaux a en revanche débouté lundi un restaurant local.

Et la situation ne semblait pas prête de s'améliorer pour l'assureur: le Syndicat des Indépendants (SDI) avait annoncé en mai l'assigner en justice pour le compte d'une dizaine de ses adhérents devant plusieurs tribunaux.

"Je regrette tout ce qui s'est passé, parce qu'on était divisé avec les restaurateurs par un malentendu. On a vu que les cours d'appel ont jugé dans plusieurs directions. On veut mettre ça derrière nous", a indiqué M. Buberl.

L'enveloppe débloquée par l'assureur "n'est pas une indemnisation, c'est une transaction", a-t-il souligné. Ce qui signifie que si les clients l'acceptent, ils devront du même coup renoncer à toute action en justice contre l'assureur dans ce dossier.

Le coût de ce règlement, qui équivaut en moyenne à 20.000 euros par restaurateur, devrait être compensé dans les comptes d'Axa par des développements favorables en 2021, liés à la crise du Covid-19, en France et en Europe, a précisé l'assureur dans un communiqué.

- La relance plutôt que les contentieux -

Lors d'une manifestion de professionnels en difficulté à cause des mesures sanitaires, parmi lesquels des restaurateurs, le 14 décembre 2020 à Paris ( AFP / Alain JOCARD )

Lors d'une manifestion de professionnels en difficulté à cause des mesures sanitaires, parmi lesquels des restaurateurs, le 14 décembre 2020 à Paris ( AFP / Alain JOCARD )

"Nous attendons de connaître précisément le mode de répartition et le calendrier de versement de cette transaction. Il n'est pas certain que les restaurateurs concernés n'aient pas tout intérêt, au vu des dettes accumulées qui pour beaucoup dépassent les 20.000 euros, de porter leurs intérêts en justice", a réagi le SDI dans une déclaration transmise à l'AFP.

Il s'est "félicité que son action porte ses fruits", tout en dénonçant "l'ironie et le cynisme" de l'assureur qui annonce cette mesure après "une bonne année 2020". 

Axa avait dégagé l'an dernier un bénéfice net certes en baisse de 18% mais atteignant 3,16 milliards d'euros.

"On offre une transaction à beaucoup de monde qui n'ont rien demandé, même les gens qui ont perdu (en justice) ont maintenant le droit à cette transaction", a fait valoir de son côté M. Buberl.

"Axa a 100 millions de clients, pour 15.000 on met 300 millions sur la table, c'est vraiment une grosse somme", a-t-il insisté, précisant que les agents du groupe vont désormais travailler sur le terrain pour évaluer les besoins de chaque client.

"On veut lancer cette opération le plus vite possible, dès le mois de juin, on va avoir une fenêtre de tir jusqu'à la fin septembre", a précisé à l'AFP Patrick Cohen, le nouveau directeur général d'Axa France, expliquant que le groupe veut désormais "mobiliser l'énergie sur la relance plutôt que sur les contentieux".

bt/soe/spi


Sondakika haberleri

Bu haber 83 defa okunmuştur.

YORUMLAR

  • 0 Yorum
Günün Başlıkları
İLGİNİZİ ÇEKEBİLİR x
son dakikaDoğa sever akademisyen bisikletiyle şarampole düştü SonDakika-Haberleri.Net
son dakikaDoğa sever akademisyen bisikletiyle şarampole düştü...
Sondakika Elazığ'daki esrarengiz not harekete geçirdi! Öyle itiraflar var ki... SonDakika-Haberleri.Net
Sondakika Elazığ'daki esrarengiz not harekete geçirdi! Öyle...